Revenu de base et relance juste

Revenu de base: la pierre angulaire d’une relance juste

La pandémie du COVID-19 a mis à nu les profondes inégalités de notre société et les lacunes flagrantes de notre filet de sécurité sociale. Elle a dévoilé le sexisme, le racisme et le colonialisme systémiques qui continuent à nous nuire, et a révélé comment la création de richesses pour quelques-uns au détriment des besoins du plus grand nombre conduit à une calamité environnementale et à l’effondrement de nos systèmes sociaux et écologiques.

Les mesures publiques doivent maintenant être conçues délibérément pour faire en sorte que le bien-être de toutes personnes et de l’environnement comptent – et pas seulement l’économie.

Revenu de base: Une mesure non-discriminatoire

Coalition Canada revenu de base plaide en faveur d’un revenu de base qui soit une composante essentielle et intégrale d’une société juste.

Nous reconnaissons que l’oppression sous toutes ses formes – incluant le colonialisme, le racisme, le sexisme et le paternalisme – est profondément ancrée et mise en œuvre dans notre société. Il en résulte de grandes disparités en termes de revenus, de richesse et de santé. Le COVID-19 a aggravé ces disparités et a mis en lumière leurs causes de façon brutale et incontournable.

Le temps est venu de procéder à des changements systémiques et de fond. En plaidant pour un revenu de base, nous travaillons en solidarité avec ceux qui réclament les droits des autochtones, l’équité raciale, l’égalité des sexes, l’action pour le climat et la fin de l’oppression. Un revenu de base est la pierre angulaire d’une relance et d’une société justes, équitables et écologiquement durables.

Principes d’une relance juste

1.
Mettre la santé et le bien-être des personnes au premier plan, sans exception

2.
Renforcer le filet de sécurité sociale et apporter une aide directe aux personnes

3.
Donner la priorité aux besoins des travailleurs et des communautés

4.
Renforcer la résilience pour prévenir des crises futures


5.
Construire la solidarité et l’équité à travers les communautés, les générations et les frontières

6.
Défendre les droits des autochtones et travailler en partenariat avec les peuples autochtones

Le saviez-vous?

Malgré un niveau élevé d’enseignement post-secondaire, seuls 44% des millénaires arrivent à trouver un emploi permanent à temps plein.

De plus, 47% d’entre eux occupent des emplois présentant un certain degré d’insécurité, dont plus d’un tiers sont des contrats de courte durée, du travail indépendant ou par intérim.

(Martin JC, Lewchuk W, 2018)

En 2018, seuls 55,8% des chômeurs canadiens percevaient des prestations d’assurance-emploi.

Environ 1,1 million de Canadiens étaient au chômage à un moment donné en 2018. De ce nombre, seulement 63,9% ont contribué au programme d’assurance-emploi, et de ce nombre, seulement 87,4% avaient accumulé suffisamment d’heures assurables pour recevoir des prestations régulières d’assurance-emploi.

(Statistics Canada, 2018)

Pendant la pandémie du COVID-19, près de 590.000 travailleurs de Colombie-Britannique ont perdu leur emploi ou plus de la moitié de leurs heures. 

Qui a été le plus durement touché? Les travailleurs à temps partiel, temporaires et précaires, les jeunes travailleurs, les récents immigrants, les femmes – en particulier, les mères de jeunes enfants – et les travailleurs qui ne bénéficient pas de la protection d’un syndicat.

(Ivanova I, 17 July 2020)